logo delicious         Le partage d'événements est un service expérimental  

Les messages de la liste echos du Risc

[stage] L3 / M1 en psychologie socio-cognitive, LIMSI/CNRS, Université Paris-Sud, Orsay
(12/09/2017)

De : Virginie Demulier virginie.demulier [ chez ] u-psud.fr

Offre de stage recherche (3 mois)

Influence des comportements non verbaux du suiveur sur le processus de catégorisation du leader médical : développement d’un environnement virtuel de formation pour les leaders médicaux d’urgences

Mots clés : processus de catégorisation, comportement non verbal, situation de crise

Contexte : Les divers attentats touchant les pays d’Europe (e.g., Paris le 13 novembre 2015, Bruxelles le 22 mars 2016, Nice le 14 juillet 2016) et plus généralement l’ensemble du monde redéfinissent le contexte international actuel. En effet, ces attentats ont pour résultat des situations d’afflux massif de victimes, entrainant un nombre de victimes souvent supérieur au nombre d’individus composant une équipe médicale (e.g., sapeurs-pompiers, médecine de l’avant). Le caractère imprévisible de ce nouveau type d’attaque oblige ces organisations à être prêtes à intervenir sur ces situations extrêmes à n’importe quel moment.

Afin de pouvoir répondre à ces situations, une formation des équipes est donc capitale. Pourtant, la formation des seules compétences techniques n’est pas suffisante pour pouvoir accomplir une tâche (Flin Maran, 2004). En effet, un médecin d’une équipe n’est pas seulement médecin, mais aussi chef d’équipe (McKay et al., 2012). Former un médecin aux situations extrêmes avec afflux massif de victimes nécessite notamment de le former à la gestion d’équipe. Les entraînements haute-fidélité (i.e., utilisation de mannequin, mise en situation) sont très efficaces mais sont coûteux en ressources humaines, financières et temporelles. L’une des solutions possibles serait la construction d’un environnement virtuel de formation aux compétences techniques et non-techniques, permettant de compléter les entraînements existants. Le projet VICTEAMS (Virtual Characters for team Training: Emotional, Adaptive, Motivated and Social) réunit une équipe mult!
idisciplinaire (chercheurs en informatique, psychologie, ergonomie, médecine) afin de construire un environnement virtuel de formation à ces leaders médicaux (pour plus d’informations, voir le site du projet: https://victeams.hds.utc.fr/).

Dans le cadre de ce projet, l’animation réaliste des subordonnés virtuels est capitale. Afin de répondre à cette problématique, une recherche en psychologie est menée sur la dyade leader/suiveur, et l’impact des comportements non verbaux du suiveur sur le leader (Demary et al., soumis). Ce travail se base sur les théories en cognition sociale du processus de catégorisation du leader, selon la théorie des Théories Implicites du Followership (pour une revue, voir Epitropaki et al., 2013, et Junker Van Dick, 2014). Le stage proposé est lié à cet axe de recherche sur l’impact du comportement non verbal du suiveur sur le processus de catégorisation du leader et de sa perception du followership (Carsten et al., 2010).


Sujet : L’objectif de ce stage est d’étudier l’influence de la communication non verbale du suiveur sur la perception du followership par le leader dans une équipe de secours dans un contexte professionnel particulier : les interventions médicales d’urgence. La question de l’impact de cette catégorisation sur le travail collaboratif via la communication au sein de l’équipe sera envisagée. Le / la stagiaire sera intégré(e) à l’équipe de recherche CPU au LIMSI et s’appuiera en premier lieu sur l’analyse de vidéo recueillies au cours d’exercices menés par la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. Le / la stagiaire travaillera ensuite avec un doctorant sur la mise en place d’un protocole expérimental avec l’utilisation du logiciel e-prime. Le / la stagiaire sera intégré€ au projet VICTEAMS et pourra ainsi
assister aux réunions plénières des différents acteurs du projet (laboratoires Heudiasyc, Limsi, Irba, Cea, Service de Santé des Armée, Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, entreprise Reviatech). Le / la stagiaire pourra enfin participer à la collaboration entre chercheurs en psychologie et ingénieurs en informatique, afin de construire un module informatique selon les résultats de la recherche.


Tâches à réaliser :
- Etude bibliographique.
- Application d’un schéma de codage à des vidéos.
- Analyses statistiques.
- Participation à l’élaboration d’un protocole expérimental.
- Participation aux réunions multidisciplinaires.
- Participation à construction d’un module informatique de contrôle de comportements non verbal.
- Rédaction d’un rapport de stage.


Encadrement : ce stage sera encadré par Virginie Demulier, Maître de conférence en Psychologie (http://perso.limsi.fr/demulier) et Jean-Claude Martin, Professeur en Informatique (http://perso.limsi.fr/martin).
Il fera de plus l’objet d’une collaboration avec Guillaume Demary, doctorant en psychologie (http://perso.limsi.fr/demary).

Lieu : LIMSI/CNRS, Université Paris-Sud, Orsay (accessible depuis Paris par le RER B) ; www.limsi.fr

Rémunération : gratification de 546,01€/mois
Durée : 3 mois

--
Virginie DEMULIER, Maître de Conférences
Directrice des Etudes - Département TC 1
Bureau 518 - 8, Avenue Cauchy, 92330 Sceaux
Tel: 01 40 91 24 72
Université: www.u-psud.fr - IUT Sceaux : http://www.iut-sceaux.u-psud.fr


LIMSI/CNRS - Équipe CPU
Bâtiment 508 - Bureau 204
rue Jon Von Neumann, 91403 Orsay
Tel : 01 69 85 81 04
Lab: http://www.limsi.fr/Annuaire/infos?id=demulier

------
Message redirigé par le relais d'information sur les sciences de la cognition (RISC) sans virus
http://www.risc.cnrs.fr. Pour des raisons de sécurité, cette liste ne transmet pas les pièces jointes.

Cette liste est modérée. Pour envoyer un message à la liste, écrire à : Pourinfos [ chez ] risc.cnrs.fr

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression de la liste de diffusion. Pour l'exercer adressez vous à : Pourinfos [ chez ] risc.cnrs.fr