Jaegwon Kim, La survenance et l’esprit, vol.1 : l’esprit et la causalité mentale, Editions Ithaque, 2008

  • Post author:
  • Post category:Risc

cote : PHI KIM 1273

Préface de Max Kistler. Traduit de l’américain par Stéphane Dunand et Mathieu Mulcey

Cabanis, à la fin du XVIIIe siècle, soutenait que “le cerveau sécrète la pensée comme le foie sécrète la bile”. Au moins depuis cette époque jusqu’à l’essor actuel des neurosciences, 
la philosophie de l’esprit a connu différentes formes de réductionnisme, visant à identifier notre vie mentale à des processus exclusivement physiques ou biologiques. Toutefois, en raison de lareprésentation appauvrie qu’elles semblent offrir de l’esprit, ces stratégies réductionnistes ont récemment fait l’objet de vives critiques. Afin d’échapper au réductionnisme sans pour autant tomber dans l’ornière du dualisme de l’âme et du corps (comme chez Descartes), certains philosophes ont élaboré différentes versions de matérialisme non réductionniste. Dans cet ouvrage composé de deux volumes, Kim critique ces théories en interrogeant la notion de survenance de l’esprit sur le corps et apporte une contribution majeure au débat contemporain sur la métaphysique de l’esprit.

Réservation